top of page

 

Permaculture

Fusion de Culture et Permanent, c'est par définition une culture durable dans tous les sens du terme... 

 

La permaculture est une éthique de vie basée sur 3 piliers : le bien-être de l'Homme, la préservation de la nature et le partage équitable dans la société.

 

Nous sommes là pour vous aider à trouver cet équilibre dans votre jardin afin d'optimiser la qualité de vie et préserver de la biodiversité.

Le terme permaculture est né en 1970 en Australie sous la plume de Bill Mollison et David Holmgren qui se sont inspirés des pratiques du japonais Masanobu Fukuoka. Initialement, la permaculture était envisagée comme un système de culture résilient, stable et durable. (Source : Jean-Pierre Sartout,https://dicoagroecologie.fr/dictionnaire/permaculture/)

Les principes de permaculture de Bill Mollison 

Dans a Designers’ Manual Bill Mollison énonce les principes suivants

1- Travailler avec la nature plutôt que contre elle

2- Le problème est la solution

3- Faire le changement le moindre pour le plus grand effet

4- Les seules limites sont celles de notre imagination

5- Tout jardine ou a un effet sur son environnement

 

Auxquels on peut ajouter :

  • Chaque élément du système doit remplir plusieurs fonctions

  • Chaque fonction doit être remplie par plusieurs éléments

  • La diversité est la base de la résilience

  • Prendre la responsabilité de sa propre vie, maintenant !

Cette liste n’est pas exhaustive mais donne déjà un bon aperçu de ce qu’un « designer » en permaculture a en tête et applique lors d’une conception.

12 principes selon David Holmgren 

1) Observer et interagir

2) Capter et stocker l’énergie

3) Obtenir une production

4) Appliquer l’autorégulation et accepter à la rétroaction

5) Utiliser et valoriser les ressources et les services renouvelables

6) Ne produire aucun déchet

7) La conception, des grandes structures au détails (design from pattern to details : La conception, des motifs aux détails)

8) Intégrer au lieu de séparer

9) Utiliser des solutions lentes et à petite échelle

10) Se servir de la diversité et la valoriser

11) Utiliser les bordures et valoriser la marge

12) Face au changement, être inventif

Qui dit permaculture dit semences libres et reproductibles, le Nerf de la Guerre ! S'émanciper des hybrides F1 fragiles et jetables et les troquer contre des variétés naturelles adaptées aux conditions locales pour s'émerveiller de la diversité dans toute sa splendeur..

 

La diversité est partout, dans la nature, avec le troc et le maraichage bio sont également des sources de biodiversité infinies et durables

A suivre....

IMG_0522.jpg
7F354553-F186-4212-8E37-2217110CC3C5_1_105_c_edited.jpg
IMG_0524.JPG
bottom of page